Tour de France, les cyclistes jamais sans leurs lunettes - Optique Laurence Taillandier
1508
post-template-default,single,single-post,postid-1508,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-16.2.1,qode-theme-laurence taillandier by studio digital nomade,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Tour de France, les cyclistes jamais sans leurs lunettes

Les lunettes dans le cyclisme

 

A l’occasion du tour de France, les opticiens d’Optique Laurence Taillandier ont décidé de vous parler des lunettes dans le cyclisme. En effet, cet accessoire est devenu indispensable pour les cyclistes débutant et confirmé ! 

cycliste-lunettes-tour-de-france-optique-Laurence-taillandier-opticien-rennes-melesse-sport

Les lunettes de cyclistes sont utilisées dès 1903, lors du premier Tour de France. Loin d’être discrètes, elles permettent de protéger l’œil des poussières et autres dangers sur un terrain qui n’est pas encore bétonné. Car les routes sont dangereuses. Par exemple, le coureur Honoré Barthélémy se voit obligé de porter un œil de verre après qu’une pierre lui est rentrée dans l’œil. Normalement réservées aux soldats, ces lunettes de protection finissent par entrer dans l’attirail du parfait cycliste, avec quelques défauts majeurs : elles ne protègent pas des rayons UV, sont encombrantes et réduisent le champ de vision.

Il faut attendre les années 50 et Fausto Coppi pour voir les lunettes de soleil apparaître dans le peloton. Il affiche des Ray-Ban Aviators largement popularisées par les stars hollywoodiennes. C’est ainsi que ce modèle devient les lunettes favorites des coureurs durant près de 35 ans. Jusqu’en 1984 plus exactement, année où Greg LeMond arbore des lunettes développées par Oakley.

Même si les routes sont désormais beaucoup plus sûres, les coureurs continuent de porter des lunettes vélo qui allient esthétisme et nouvelles technologies. Les verres en polycarbonate sont particulièrement appréciés des sportifs car légers et incassables. De plus, ils empêchent la buée de se former, pour une vision parfaite peu importe les conditions météorologiques. Toujours plus novatrice les marques développent dans les années 90 des lunettes de soleil avec correction intégrée pour les nombreux coureurs qui devaient renoncer au port de lunettes de soleil à cause de problèmes de vision.

Puis viennent les lunettes photochromiques qui s’adaptent automatiquement au niveau de luminosité et permettent de conserver une excellente visibilité même lorsque le temps s’assombrit.

 

Retrouvez notre corner sport dans le magasin de Melesse et bénéficiez de conseils de nos experts opticiens.